Microcrédit, pauvreté et autonomisation des femmes au Bénin

Cette étude apprécie l’impact du microcrédit sur l’autonomisation des femmes chefs de ménages au Bénin à partir de la méthode des groupes appariés, inspirée des travaux de Rosenbaum & Rubin [1983], Rubin [2006] et Abadie & Imbens [2006]. A cet effet et au regard des données disponibles (EMICoV 2010), quatre principales dimensions d’autonomisation ont été retenues, à savoir : (i) alphabétisme et niveau d’instruction, (ii) responsabilités sociales et conditions de vie, (iii) participation et droits politiques et (iv) participation et droits culturels. Les résultats obtenus suggèrent globalement un impact positif et significatif du microcrédit sur l’autonomisation des femmes au Bénin, en particulier les pauvres. Cet impact global est l’expression de l’effet significatif du microcrédit sur les dimensions « responsabilités sociales et condition des vie » et « participation et droits culturels » de l’autonomisation. Ainsi, en permettant aux femmes d’être économiquement actives, le microcrédit leur permet d’avoir des possibilités de s’informer et de constituer notamment des actifs physiques qui leur permet d’acquérir plus d’influence dans la communauté.


Issue Date:
2013-10
Publication Type:
Working or Discussion Paper
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/160426
Total Pages:
44
JEL Codes:
C52; H32; D12
Series Statement:
PMMA
2013-13




 Record created 2017-04-01, last modified 2017-04-26

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)